Lancement du football féminin au Club !

Peut être une image de texte

Le club se lance dans le football féminin. Si votre fille est née entre 2008 et 2015, n’hésitez pas à prendre contact avec Franck Eveno (06.71.96.95.19) ou Florian Ollivaud (06.88.96.29.36) qui vous guideront pour que votre fille puisse venir s’entraîner gratuitement pour la fin de saison :

  • de U6 à U9 (née entre 2012 à 2015) : le mercredi de 14h à 15h* et le samedi de 10h à 11h*
  • de U10 à U13 (née entre 2008 et 2011) : le mercredi de 16h à 17h* et le samedi de 10h à 11h*

* : horaires actuels Covid

Margaux Guillaume sera notre ambassadrice et marraine du foot féminin au Club. Originaire de Bains-sur-Oust, Margaux fût licenciée au Club jusqu’à ses 14 ans pour rejoindre ensuite une équipe féminine.

Elle est notamment passée par le CPB Bréquigny (4 ans), le FC Lorient (2 ans) puis évolue aujourd’hui en Division 2 Féminine à l’U.S. St-Malo où elle s’épanouit pleinement depuis l’été dernier.

Margaux assurera une journée découverte pour les plus petites et les plus grandes sur le mois de Mai/Juin (date à définir en fonction de l’évolution sanitaire). Bienvenue Margaux, et bienvenue aux futures joueuses du club !

Allez les filles, la porte du club vous est grande ouverte !

Bravo Isma !

Félicitations a Ismaila TOURE, ancien joueur des Cadets de Bains lors de la saison 2016-2017, pour sa qualification en 8ème de finale de la Coupe de France avec son club des Voltigeurs de Châteaubriant (N2).

Aucune description de photo disponible.

Arbitrage et entrainement : étroite complicité ou choc des cultures ?

L’arbitre et l’entraineur sont 2 protagonistes indispensables du paysage footballistique. Sans l’arbitre la tenue d’un match serait impossible, sans l’entraineur la gestion d’une équipe, son style de jeu, le spectacle proposé serait de bien moins bonne qualité. Tout deux doivent apprendre à cohabiter afin de promouvoir, montrer l’exemple et faire véhiculer les vraies valeurs que doit représenter le sport le plus populaire de la planète : LE FOOTBALL.

Or trop souvent lors de rencontres au plus haut comme au plus bas niveau tout semble les opposer : la relation est difficile, la communication compliquée. Leur objectif est-il vraiment différent lorsque le match commence ? Les qualités requises pour occuper l’une ou l’autre fonction ne sont-elles pas si proches ? Quel regard portent-ils sur la fonction d’arbitre et d’éducateur ?

Toutes ces questions que l’on peut se poser en étant spectateurs, joueurs, dirigeants… On va essayer d’y trouver un début de réponse en partant à la découverte de l’arbitre féminine et d’un éducateur de notre club afin qu’ils nous donnent leur ressenti, leurs avis et qu’ils nous éclairent sur la fonction qu’ils occupent et celle que l’autre occupe.

1) Bonjour, tout d’abord comment vas-tu en cette période délicate ?

Delphine : Bonjour, ça va. Même si les matchs de foot et l’arbitrage sont au plus bas niveau en cette période. Heureusement on peut toujours s’entrainer et continuer à faire du sport.

Florian : Bonjour, tout va bien malgré les circonstances, hâte que cela revienne à la normale. On continue malgré tout les entraînements avec les jeunes même s’il n’y a pas opposition. On concentre nos entraînements encore plus sur le thème de la technique.

2) En quelques mots, peux-tu te présenter et indiquer ta fonction au sein du club des Cadets de Bains ?

D : J’ai 19 ans et je travaille dans l’administration et le périscolaire. Je suis arbitre depuis bientôt 5 ans aux Cadets de Bains sur Oust.

F : Alors moi c’est Florian Ollivaud, 23 ans, diplômé d’une licence STAPS, actuellement je suis AED au collège de Beaumont à Redon. Je suis gardien de but au Rheu en R1. Ma fonction au sein du club c’est d’être responsable du foot animation de U6 à U13.

3) Jusqu’à présent quel est ton parcours en tant qu’arbitre/éducateur ?

D : J’ai donc commencé comme tout le monde au District. Ensuite j’ai été prise pour passer l’examen pour devenir arbitre de Ligue, j’ai échoué 2 fois avant de l’obtenir la troisième fois. Enfin en septembre je suis allé à Clairefontaine pour passer l’examen fédéral et malheureusement je n’ai pas réussi à l’obtenir.

F : En temps qu’éducateur j’ai commencé au CPB Bréquigny par suivre les U13 sur les séances d’entraînement ainsi que les gardiens de but lors de spécifiques tout ceci pendant 2 ans. Ensuite je suis arrivé au SC Rheu où j’étais en charge des entraînements des U6 aux U15. Lors de la deuxième année j’ai pris en charge la catégorie U12-U13 en plus des séances de U6 à U13. Pendant cette année j’ai aussi participé à la Roazhon Goal Academy fondée par Christophe Revel. Depuis cette année je suis responsable du foot animation à Bains-sur-Oust.

4) Quelles sont les raisons qui t’ont incité à devenir arbitre/éducateur ?

D : Quand j’étais joueuse de foot, le club où je jouais avait organisé un tournoi de futsal pour les jeunes et ils avaient besoin d’arbitres. Je me suis dit « Pourquoi pas » et finalement c’est quelque chose que j’ai adoré. De plus mon père est un ancien arbitre alors je lui en ai parlé et avec le club ils m’ont donc inscrit à la formation initiale pour devenir arbitre.

F : Il y a plusieurs raisons qui m’ont incitées à devenir éducateur : d’abord mieux comprendre mon sport, c’est à dire apprendre encore et encore. Il y a aussi le fait de transmettre ce que l’on m’a appris au fur et à mesure de mon parcours, le fait de construire des séances d’entraînement et le côté tactique du football. Tout ceci m’a attiré en plus d’être pratiquant à devenir éducateur.

5) A ton avis quelles sont les qualités nécessaires pour devenir un bon arbitre ?

D : Les qualités pour être arbitre, je dirais qu’il faut savoir maitriser ses émotions, rester toujours concentré, savoir gérer une équipe et avoir de la personnalité.

F : Les qualités requises pour devenir un bon arbitre selon moi sont la compréhension du jeu, être passionné, avoir un sens de l’anticipation, avoir une bonne maîtrise de soi surtout de ses émotions, être humble et enfin être très rigoureux.

6) A l’inverse quelles sont les qualités requises pour devenir un bon éducateur ?

D : Tout d’abord à mon avis c’est d’être capable de se remettre en question, d’avoir du recul sur les différentes situations qui se présentent à lui. Il faut également qu’il soit à l’écoute de ses joueurs.

F : Pour devenir un bon éducateur de mon point de vue il faut avoir un engagement à 100 % dans sa tâche, avoir envie d’apprendre tout le temps, avoir des connaissances techniques et tactiques, être à l’écoute, savoir s’adapter, être rigoureux, avoir de la patience et enfin avoir des qualités humaines.

7) Quelle est votre plus belle expérience en tant qu’arbitre/éducateur?

D : A vrai dire j’en ai plusieurs, tous les matchs sont une bonne expérience. Mais je pense qu’il s’agit des matchs amicaux que mon club organise l’été : à chaque fois j’ai eu l’occasion de pouvoir arbitrer des matchs intéressants. Les 3 jours que j’ai passés à Cap Breton pour les finales U13 Pitch étaient superbes. Nous étions une trentaine d’arbitres à arbitrer tout le week-end, tout le monde a pu apprendre, avoir des conseils, en donner, en recevoir de la part de toutes les personnes qui nous encadraient. Cela a permis de nous évaluer et de connaitre nos axes d’amélioration.

F : Ma plus belle expérience, difficile à dire pour moi c’est au quotidien, à chaque fois qu’un enfant réussit quelque chose ou acquiert quelque chose de nouveau c’est une joie immense.

8) Quelles attentes as-tu envers l’arbitre/éducateur lorsque tu rentres sur le terrain ?

D : J’attends d’un éducateur qu’il soit respectueux envers nous comme je le suis avec eux, qu’il y ait une bonne entente et de la bonne humeur.

F : Mes attentes envers un arbitre sur un match c’est surtout d’avoir une compréhension du jeu, savoir lire, anticiper les différentes situations qui se dessinent à lui. Qu’il soit le plus juste possible également.

« Le football n’est pas un jeu parfait. Je ne comprends pas que les gens veuillent que l’arbitre le soit »
Pierluigi Collina (ancien arbitre international)

9) Lors d’un match, quelles relations essayes-tu d’instaurer avec l’éducateur ?

D : Pendant le match c’est pareil, une relation de respect, je respecte ce qu’ils font, leur façon d’être, ce qu’ils mettent en place donc je souhaite que ce soit identique pour eux lorsque j’arbitre et prends des décisions.

F : Lors d’un match je laisse l’arbitre faire son match, ne pas intervenir sur les différentes décisions qu’elles soient justes ou non. Tout le monde fait des erreurs alors pourquoi pas l’arbitre ??? Mes joueurs ne doivent en aucun cas critiquer l’arbitre sinon c’est remplacement et fin du match.

10) Votre entraineur(se) préféré(e) et pourquoi ?

D : Pour l’entraineur que je préfère je dirais Yannick Herviaux, il est toujours là à soutenir ses joueurs, il est bienveillant envers eux et il a toujours de la bonne humeur à partager.

F : Je n’ai pas vraiment un entraîneur préféré j’essaye de m’inspirer de tous les entraîneurs. J’ai des préférences comme Wenger, Guardiola, Bielsa, Simeone, Klopp, Denouiex. J’emmagasine beaucoup de chacun de mes entraîneurs depuis tout petit, tout est bon à prendre pour faire avancer mon savoir sur le football.

« Je leur ai dit après le match que si nous avions joué comme elles ont officié, nous aurions gagné 6-0… Elles ont fait un bon match. Elles étaient vraiment très bonnes. Il y avait tellement de pression pour ce moment historique… Elles sont restées calmes et ont fait ce qu’elles avaient à faire. Je ne pourrais pas avoir plus de respect pour Stéphanie Frappart »
Jurgen Klopp (entraineur de Liverpool)

11) Votre arbitre préféré(e) et pourquoi ?

D : Mon arbitre préféré je dirais François Le Texier il est charismatique, dégage de la bonne humeur et du respect. Je dirais aussi Erwan Fingean pour m’avoir énormément appris à la section Bréquigny sur l’arbitrage mais également sur moi-même et pour ça je le remercie. De plus c’est très bon arbitre assistant.

F : Comme pour la réponse précédente je n’ai pas vraiment d’arbitres préférés. J’adore les arbitres qui comprennent le jeu et qui laissent pas mal jouer comme en Angleterre ou en Allemagne. Maintenant en France Buquet, Stinat, Delerue me plaisent énormément. Stéphanie Frappart force le respect, son parcours est remarquable, ça fait plaisir de pouvoir voir des arbitres féminines officier au niveau professionnel.

12) Te sentirais-tu capable d’occuper la fonction d’arbitre/éducatrice le temps d’une saison ?

D : Je ne sais pas car je n’ai pas les compétences pour l’être mais ce serait une super expérience.

F : Alors non ça ne m’intéresse pas pour le moment mais pourquoi pas un jour, ne jamais dire jamais. Je suis d’un naturel curieux alors on ne sait pas… mais sur le court terme je préfère rester dans les buts et sur le banc de touche.

13a) Pose une question de ton choix à Florian :

D : Si tu passes une saison complète à arbitrer, penses-tu que ton regard sur les arbitres changerait ?

F : Oui ça changerait ma vision de l’arbitrage surtout au niveau de la difficulté de la prise de décision dans les moments difficiles. Je serai encore plus attentif au respect des arbitres sur et en dehors des terrains.

13b) Pose une question de ton choix à Delphine :

F : Delphine, que ressens-tu avant le début d’un match ? Quel est ton objectif plus tard dans le monde de l’arbitrage ?

D : Avant le début d’un match je suis super contente d’être là et de pouvoir arbitrer. Parfois je suis un peu stressée mais c’est un stress positif, je suis impatiente que le match commence. Mon objectif c’est de continuer d’apprendre et m’améliorer à chaque pour aller le plus loin possible.

L’arbitre et l’éducateur portent un regard attentif l’un envers l’autre, avec des attentes, la recherche de qualités précises afin que le match se déroule dans des conditions idéales. Malgré tout ça, les interactions entre l’arbitre et l’éducateur ne semblent pas suffisantes, une question se pose : « L’arbitre et l’éducateur ne devraient-il pas fonctionner ensemble ? ». Une réponse qui semble évidente mais une réalité qui ne l’est pas autant…

Ce questionnaire nous a permis de connaitre 2 acteurs fondamentaux de la vie du club, dès que les conditions nous le permettront, chacun ira découvrir le quotidien de l’autre sur une journée afin de découvrir réellement les différentes facettes de leur fonction que ce soit dans la préparation et l’action.

Merci à Delphine et Florian de nous avoir fait partager leurs points de vue, leurs expériences, leur quotidien d’arbitre et d’éducateur. A très vite sur le rectangle vert pour de nouvelles aventures espérons-le !

Interview réalisée par Robin Riot

Joyeux Noël !

Et voici les U6 – U7 – U8 – U9 qui rejoignent le tableau de famille 2020-2021 ! Nous en profitons pour vous souhaiter de passer de bons moments auprès de ceux qui vous sont chers en cette période de Noël et de fin d’année.

Hâte de vous retrouver en 2021, pour une année qui plus que d’habitude on espèrera nouvelle, c’est-à-dire plus riche en compétitions qu’en attestations, en rassemblements plutôt qu’en confinements, bref, en convivialité retrouvée !

Prenez soin de vous 🙂 .

Capteur Meteor : offre de Noël

Il y a quelque temps nous vous avions parlé (souvenez-vous ici) d’un nouveau système de captage des mouvements spécifiques au footballeur (déplacements, nombre de balles, puissance de frappe etc) : le Meteor.

Grâce à l’investissement de nos joueurs Senior sur la phase de test de ce capteur, l’ensemble du Club bénéficie de l’offre de Noël !

Rothon’Cup

Exceptionnel sur le Grand Ouest : le club des Cadets de Bains, en partenariat avec Rothon’Evenements, va organiser 2 tournois de niveau U17 National et U19 National en 2021 avec l’accord des clubs professionnels. Des tournois de haut niveau auront lieu sur la commune. Des animations sont aussi prévues. 1ere date les 24 et 25 Avril 2021 !